Sauvayre R. (2020), « L’extension de l’obligation vaccinale. Comment les dilemmes moraux s’expriment-ils entre les prescriptions et les sanctions ? », Revue Française d’Ethique Appliquée, n°9

Abstract
Depuis le 1er janvier 2018, les enfants nés à partir de cette date doivent recevoir onze vaccins obligatoires alors qu’ils s’élevaient à trois auparavant. La loi prévoit alors deux types de sanctions pour tous contrevenants à cette obligation vaccinale : l’une est pénale et l’autre est sociale. La sanction pénale soumet les parents au risque d’être condamnés pour mise en danger de la vie de leurs enfants ou de celle des autres membres de la collectivité. La sanction sociale, quant à elle, soumet les parents et leurs enfants à l’exclusion de toutes collectivités telles que l’école, la crèche ou les centres aérés. Pour ce faire, toute admission ou maintien de l’enfant au sein de ces institutions est conditionné à la présentation de la preuve de l’inoculation des onze vaccins obligatoires. Dans ce système de contraintes légales, l’obligation vaccinale pose la question de son adhésion ou de sa non-adhésion. Quels comportements éthiques s’offrent aux parents ? Quels dilemmes moraux ont-ils à examiner avant de faire un choix ?

Keywords : Ethics, values, norms, deviance, justification, vaccine, obligation.